Archives pour la catégorie Nos évènements

Balade découvertes des plantes sauvages comestibles et médicinales avec Liza !

Le 29 octobre 2020, nous avons profité de cette dernière journée non-confinée pour prendre un bol d’air, de vert et de savoir botanique au Carnet en compagnie de Liza et de 30 participant.e.s ! ❤️👌

Pendant près de 3 heures, Liza nous a transmis son savoir sur les plantes sauvages comestibles et médicinales au cours d’une belle balade sur la zone naturelle…

🥰🌿 Asperges sauvages, carottes sauvages, trèfle, achillée millefeuille, bouillon blanc, plantain, chicorée, cynorrhodon… Les espèces végétales comestibles et médicinales ne manquent pas au Carnet, continuons à les préserver de la bétonnisation ! ✊

Courage à toutes les personnes qui souffrent de la pandémie et/ou de ce nouveau confinement, en espérant que ces photos vous fassent du bien…

N’hésitez pas à rejoindre la Zad du Carnet pour passer votre confinement dans une zone libre et naturelle ! 😊

Week-end de chantiers collectifs cabanes à la ZAD du Carnet les 10 et 11 Octobre !

⚒️ Week-end de chantiers collectifs à la ZAD du Carnet !

 ⚒️Venez participer à la construction d’une grande cabane collective en palettes avec isolation terre-paille et d’autres cabanes pour protéger les habitant.e.s des intempéries !

🌊 Malgré la tempête et les intempéries, la ZAD et le collectif Stop Carnet sont déterminé.e.s à préserver l’île du Carnet !


Des constructions contre leurs menaces de destruction ! ✊

Pour tout le week-end ou quelques heures seulement, chaque soutien compte 😊

👉Les besoins pour ces chantiers : visseries, palettes, taules, paille, poutres pour la charpente.

👉 Chantiers en mixité et mixité choisie 😊

Retrouvez l’intégralité du programme proposé pour la semaine de la Confluence des luttes par ici :
https://laissebeton.org/…/invitation-a-confluer-dans…/

👉L’appel à soutien de la ZAD par là : https://zadducarnet.org/…/appel-a-soutien-materiel-17…/

En comptant sur votre présence et/ou soutien !

Rendez-vous à la Péhinière, Saint-Viaud (44).

Pour que vive le Carnet Libre et Sauvage🌿

✊ NOUS SOMMES LA LOIRE QUI SE DÉFEND ! 

Quelques photos et nouvelles de la ZAD :

[ANNULÉ] Balance ton port ! Rassemblons-nous le 8 Octobre contre le Grand Port Nantes Saint-Nazaire et son monde éco-mortifère !

[L’évènement Be My Port est ANNULÉ en raison du Covid, notre mobilisation l’est donc également]

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire, porteur du projet industriel du Carnet, organise un évènement promotionnel pour les investisseurs de ce monde le 8 Octobre à Saint-Nazaire à l’alvéole 12 dans la base sous-marine.


👉 Nommé « Be My Port » (un choix de nom très hasardeux à l’heure du mouvement féministe « Balance ton porc »), cet évènement en grande pompe vise à promouvoir le nouvel objectif du Grand Port : rayonner internationalement et concurrencer le port du Havre, rien que ça !


👉 Hors la présence de Christelle Morançais, présidente LR de la région Pays de la Loire et du conseil de surveillance du Grand Port (oui, le conflit d’intérêt semble toujours autorisé), le monde du Grand Port est constitué d’un entre-soi de décideurs et pollueurs masculins.


👉 Ce « Be My Port » qui se décide entre hommes peut donc se traduire légitimement par « Sois mon porc ». Une vision masculiniste, extractiviste et coloniale du monde alors que les femmes sont les premières victimes du dérèglement climatique. Lutter contre le Grand Port et son monde est donc un enjeu féministe !


👉 Ensemble, balançons notre port(c) !

Ce Grand Port(c) pourrait pourtant se glorifier d’être déjà :

🛑 le 1er port d’importation français de cultures de soja issues de la déforestation en Amazonie,

🛑 d’être un port majeur d’importation du gaz de schiste provenant des USA,

🛑 d’héberger le plus gros site de production de nitrate d’ammonium en France via YARA (600 000 Tonnes produites chaque année !)

🛑 d’être un grand acteur de la destruction d’un des derniers fleuves sauvages d’Europe via le projet industriel du Carnet et autres projets de ravage de zones naturelles entre autres activités rayonnantes et attractives…


👉 Plus d’infos par ici : https://stopcarnet.fr/le-projet-du-grand-port/le-site-du-carnet/


👉 Mais cela ne suffit pas au Grand Port qui rêve de dominer/écraser toujours un peu plus le territoire qui l’entoure, d’assoir sa vision néo-colonisatrice…


👉 Le Grand Port n’est pas seul dans cette magnifique aventure productiviste et extractiviste : l’Etat français, la région Pays-de-Loire, le département Loire-Atlantique, Nantes Métropole et l’agglomération de Saint-Nazaire et toutes les multinationales le composant et le soutenant sont complices. Le Grand Port peut donc compter sur des soutiens de poids pour désinformer chaque jour la population sur ses activités éco-technologiques, sa volonté de transition éco-productiviste et son rêve d’un monde éco-polluant.


👉 Malheureusement pour lui, le Grand Port doit maintenant compter sur la présence d’individu-e-s et de collectifs souhaitant en finir avec ce monde éco-mortifère et dominateur !


👉 Mais un autre estuaire décolonial, sauvage et libre de toutes les dominations est possible et nous vous laissons prendre connaissances de notre travail issu d’une journée d’échanges et de réflexions sur l’estuaire de la Loire : https://zadducarnet.org/index.php/2020/09/27/declaration-commune-de-lestuaire-de-la-loire/


🛑 Le 8 Octobre à Saint-Nazaire, à partir de 18h, balançons notre port ! Montrons que nous serons de plus en plus nombreuses à confluer pour un Estuaire libéré des activités productivistes qui ne sont plus souhaitables ni acceptables !Les marches pour le climat, les pétitions pour sauver l’Amazonie ne suffisent pas et n’ont aucun impact concret, c’est via le blocage des activités des Grands Ports et la dénonciation de leurs acteurs que nous pouvons agir concrètement et réellement !


🛑 Affirmons collectivement que leur éco-destruction de notre monde est terminé.


✊ Soyons nombreux et nombreuses à affirmer que dès maintenant nous sommes la Loire et la nature qui se défend ! ✊


Plus d’infos sur les luttes menées actuellement sur l’Estuaire par ici :

https://stopcarnet.fr/

https://zadducarnet.org/

https://www.facebook.com/pages/category/Cause/Le-Village-du-peuple-2090939627641088/


* Plus d’infos sur l’évènement promotionnel du Grand Port le 8 Octobre : https://nantesstnazaire.cci.fr/agenda/be-my-port-fait-sa-rentree?navigation=1

Site promotionnel du Grand Port : https://www.bemyport.fr/

Le site officiel du Grand Port :http://www.nantes.port.fr/

Invitation à confluer dans l’Estuaire de la Loire du 3 au 11 Octobre ! Et déclaration commune de l’Estuaire de la Loire.

Nous relayons ici un appel de camarades de la confluence des luttes de l’ouest, dont nous faisons parti avec plusieurs collectifs et militant-e-s de l’ouest contre la bétonisation.

Nous sommes un petit groupe de confluent·e·s à passer du temps / lutter / vivre à la ZAD du Carnet depuis son implantation fin août ! Les choses commencent à bien s’y organiser et on a un peu plus de temps à consacrer à la confluence des luttes !

On vous invite à venir nous rejoindre et passer quelques jours dans l’estuaire de la Loire* et soutenir les luttes du Village du Peuple et du Carnet! Ça serait l’occasion de discuter, construire, s’organiser, agir … Ça sera différent des week-end de confluence en terme d’organisation, notamment moins dense et plus souple vu qu’on aura plus de temps !

Ça se passerait du samedi 3 au dimanche 11 octobre (désolé de prévenir si tardivement, on perd un peu la notion du temps! On essaiera d’anticiper un peu plus les prochains mois) entre Zad du Carnet et Village du Peuple (où nous avons déjà passé quelques jours en juin après le week-end de confluence et qui a bien besoin de notre soutien car il est expulsable à partir du 6 octobre)

Du samedi 3 au mercredi 6 octobre au Village du Peuple à Donges pour faire la fête et soutenir le VDP face à la menace d’expulsion! (plus d’infos par ici : https://www.facebook.com/events/328760575102095/ et ICI)
du Jeudi 8 au dimanche 11 octobre à la ZAD du Carnet pour poursuivre les discussions sur divers sujets et les outils, des chantiers … (en fonction de l’actualité au VDP) avec potentiellement une journée sur l’Estuaire le samedi ou le dimanche au VDP à suivre

Parmi les possibles à discuter – organiser ensemble :

des temps de discussions sur des sujets comme les grands ports, sur l’artificialisation des sols, les différentes luttes de l’ouest, l’extractivisme, déconstruction du mythe de la transition énergétique, etc.,

des temps pour travailler sur les outils ( laissés en chantier durant l’été) l’anti-rep’, le bureau de sortie de l’emploi, le journal des luttes, outils numériques, brochures sur les ZAD et les luttes, vagabondage …

des actions aussi bien dans l’Estuaire que sur Nantes où l’on propose de s’inviter à deux événements institutionnels,

Le 7 Octobre : le Forum Régional de l’Efficacité Energétique des Entreprises où seront présent-e-s des entreprises tel qu’ENGIE, TOTAL, EDF, via le puissant lobby l’ATEE

Et le 8 Octobre : Be My Port, l’évènement de promotion annuel du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire auprès des investisseurs de ce monde et des élu-e-s. Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, présidente du conseil de surveillance du GPM et 1ère promoteuse du projet industriel du Carnet a prévue d’y tenir un discours… Voir également le site Be My Port où s’étale toute la comm pro productiviste du Grand Port;

des chantiers : implantation d’un jardin solidaire au Carnet, chantiers d’autoconstruction au VDP/Carnet, toute la semaine participation à la défense au VDP face au risque d’expulsion et de démolition du Village du Peuple.

relancer l’idée d’un vagabondage – infotour des luttes de l’Ouest à l’occasion de l’invitation au week-end des luttes locales dans le luberon les 23 – 24 – 25 octobre à laquelle nous pensions nous rendre !

Voici une petite présentation de ce week-end dans le Lubéron:
> « ce week-end sera l’occasion d’échanger sur nos stratégies de luttes, de poursuivre le mouvement de mise en réseau des luttes locales et d’actions communes au niveau national initié le 17 juin dernier ou avec des réseaux comme SuperLocal… et de bosser ensemble sur le 17 novembre, date de la prochaine journée d’actions contre la réintoxication du monde !»

– des moments festifs et conviviaux avec le week-end de soutien au VDP le week-end du 3-4 octobre mais aussi soirées bœufs, chorale (une chorale se réunit de manière informelle à la ZAD du Carnet) …

Comme souvent à la confluence des luttes ce n’est qu’une proposition : le programme s’adapte aux envies de chacun·e et s’organise collectivement ! Si vous souhaitez participer à l’organisation – facilitation de cette semaine, faites nous signe par retour de mail ! On pourra se prévoir un petit temps sur jitsy!

Pour la logistique : à priori il y a de quoi faire pour nourrir tout le monde, mais vous pouvez aussi ramener quelques trucs à partager si vous le souhaitez et pour dormir, il y a de la place pour poser tentes et camions! Prévoyez des vêtements de pluie et chaussures à peu près waterproof aussi au cas où!

On se réjouit de vous retrouver 🙂

Bonne journée et à très vite dans l’ouest!

Les copaines de la Loire,

* la confluence se passe encore en Loire-Atlantique pour cette fois-ci, mais il est possible qu’on aille faire un tour du côté de la Manche en novembre:) ( et si vous avez des envies d’organiser de prochaines rencontres de la confluence des luttes de l’ouest ou idées de lieux pour accueillir la confluence en Bretagne ou Normandie, faites signe pour en discuter:)


Déclaration Commune de l’estuaire de la Loire

Nous en profitons pour relayer une belle déclaration de défense de l’Estuaire que nous vous invitons à partager autour de vous :

Cette déclaration commune est le fruit du travail d’une cinquantaine de personnes rassemblées au Village du Peuple (Donges, 44) lors d’une journée  d’apprentissage collectif sur les enjeux géopolitiques, industriels et écologiques autour de l’estuaire de la Loire. Elle a pour objectif de retranscrire toutes les contributions et de les assembler pour donner à voir et faire exister les nouveaux imaginaires de lutte qui émergent en cette fin d’année 2020.

Cette version est une première esquisse de synthèse, qui appelle des propositions de modification, jusqu’à ce qu’elle nous tienne ensemble, dans la diversité de nos luttes.

Considérant que :

– Les deltas, estuaires, zones humides, combinent une diversité de milieux et comptent parmi les zones les plus fertiles et riches en biodiversité au monde.

– Depuis quatre siècles, les logiques coloniales, productivistes et industrielles ont sculpté ces paysages, asséché les zones humides, figé la Loire et artificialisé ses berges.

– Le Grand Port de Nantes-Saint-Nazaire perpétue aujourd’hui l’appropriation de ressources des anciennes colonies : bois d’Afrique, soja et viandes d’Amériques du Sud, hydrocarbures

– Que les aménagements récents sont poussés par les intérêts financiers d’un cartel industriel et soutenus par des pouvoirs publics qui nient la pollution généralisée, méprisent le bien-être des populations locales, et organisent une désinformation généralisée en minimisant par exemple les risques de submersions futures et de catastrophes industrielles.

– L’industrie des énergies renouvelables, nouvelle vitrine verte du Port, se construit sur le même modèle extractiviste via l’appropriation exponentielle de terres arables, d’énergies fossiles, et de matériaux rares, issues principalement des anciennes colonies.

– Les récentes tentatives de communication des bétonneurs sur les « énergies vertes » ou encore leurs discours sur la « compensation écologique » et le « zéro artificialisation nette » dissimulent des pratiques d’exploitations toujours aussi toxiques pour les milieux, la poursuite d’une idéologie capitaliste et l’exclusion des populations locales des décisions concernant l’aménagement de leur territoire.

Nous déclarons:

Que cet héritage colonial du Port nous révolte, comme ses relents toujours présents sous de nouvelles formes : l’importation de productions industrielles délocalisées qu’elles soient agricoles, forestières ou technologiques, l’exploitation gazière et pétrolière qui constitue les 2/3 de la matière accostant au port, et l’exploitation minière, qui seraient impossibles sans une alliance entre les Etats au détriment des populations exploitées dans les anciens pays colonisés.

Qu’ensemble, nous voulons donc imaginer un territoire débarrassé de toutes ces activités néocoloniales et inventer collectivement d’autres relations maritimes.

Que nous voulons l’arrêt immédiat de la bétonisation, des importations de soja, gaz de schistes et bois tropicaux, de la fabrication d’engrais de synthèse. Que nous souhaitons l’arrêt à terme des activités gazières & pétrolières.

Nous rêvons:

D’une Loire ré-ensauvagée, où les activités humaines s’adaptent plus que ne s’imposent aux méandres, vagues et marées. De berges mouvantes, dynamiques, incontrôlables, à l’image du fleuve, et en opposition aux rives figées, sacralisées, dévitalisées que nous proposent les aménageurs.

De porter un autre regard sur les espaces qui nous entourent que celui, anxieux, du gestionnaire dominateur, de considérer autrement ces milieux que sur la seule base du profit que l’on peut en extraire.

D’une culture fleurissante, d’un foisonnement d’activités artisanales et artistiques. De maisons sur pilotis, de paquebots touristiques devenus théâtres, résidences universitaires et cantines populaires.

De mieux comprendre, de se relier et de s’intégrer affectivement aux différentes zones de l’estuaire.

De reconnaitre les richesses écologiques et les abondances naturelles de l’estuaire, de les valoriser grâce à des pratiques agricoles et piscicoles nourricières pour les populations locales.

De sortir des grandes villes, de s’organiser en archipel de communes libres, autonomes et résilientes.

Nous rêvons de rendre justice au fleuve, et de se battre pour sa libre-évolution, aux côtés d’autres espèces animales et végétales et à bord de radeaux pirates.

Nous décidons ensemble, dès maintenant :

D’inventer, localement, de nouvelles manières d’habiter l’estuaire, sans subir aucune décision d’aménagement venue de Paris, décidée dans les couloirs de multinationales.

D’orienter nos énergies vers la compréhension de toutes les richesses de ces milieux, et de les côtoyer pour développer des attachements sensibles à nos territoires.

De s’armer de connaissances intimes sur ces écosystèmes estuariens pour devenir capables de les défendre, d’y puiser des ressources rhétoriques et théoriques mais aussi d’y trouver des cachettes secrètes d’où lutter en guérilla, d’en faire des remparts mouvants et des marécages imprenables.

De nous réapproprier la gestion des forêts, des marais, des prairies, du fleuve et de ses berges. De défendre ces habitats précieux que sont la Loire et son estuaire, pour la faune et la flore qui s’y épanouit.

De refuser cette civilisation « hors-sol » qui nous est vendue, en s’enracinant sur ces territoires, vivant tels des roseaux et leurs oiseaux au rythme des crues, des récoltes et des migrations sauvages.

De décentraliser nos luttes pour être partout sur l’estuaire, dans une relation de défense-mutuelle.

De décoloniser nos imaginaires de lutte pour réinventer un nouveau rapport au monde et de nouveaux rapports sociaux émancipés de toutes formes de dominations et d’oppressions.

Face à cette poignée d’industriels qui nous impose la dégradation généralisée de nos espaces de vie :

Nous voulons être fortEs dans la lutte, tenuEs toustes ensemble dans nos diversités par les rives du même fleuve, et nourriEs par ses riches sédiments.

Nous voulons faire valoir nos intérêts communs d’êtres vivants fluviaux et terrestres et les défendre ardemment, comme la marée qui toujours revient.

Du Carnet à Donges, des quartiers de Saint-Nazaire aux fermes paysannes de Lavau, organisons l’auto-défense de l’estuaire !

Et pour rappel, la ZAD du Carnet a besoin de votre soutien, que ce soit en terme de présence physique sur place, de soutien matériel et financier, n’hésitez pas à les contacter à zadducarnet@riseup.net ! Voir leur appel à soutien que nous avons relayé ICI

Face à l’hypocrisie des bétonneurs, réapproprions-nous les territoires : Communiqué Stop Carnet lu devant la CCI à Nantes le 14 Septembre

🛑 Une mobilisation joyeuse devant la CCI Nantes St-Nazaire pour dénoncer la bétonnisation de l’estuaire de la Loire par les décideurs réunis lors du Forum économique annuel de Loire-Atlantique.

Réunion sous le thème de « la zéro artificialisation nette » alors que le département de Loire-Atlantique est un des plus bétonnés de France 🙃

Les tags réalisés lors de la Manifest’action contre les projets imposés et destructeurs du 29 février dernier étaient toujours présents 😁❤️

Merci à tou.te.s les participant.e.s et merci encore de donner de la visibilité, du corps et de l’âme à cette lutte ✊

Voici le communiqué de notre collectif Stop Carnet lu devant la chambre de commerce et d’industrie :

Ce jour, La CCI organise son forum économique annuel de Loire Atlantique sur le thème de la zéro artificialisation nette.

Laquelle CCI a convié toute honte bue,  la région, les élus, le gratin des bétonneurs et pollueurs qui massacrent depuis des dizaines d’années notre Région, qu’ils se sont appropriés indûment à notre corps défendant.

Cette belle région qui est notre bien commun à tous.

Le territoire de la Loire Atlantique se réduit comme peau de chagrin sous le coup de boutoir des bétonneurs de tous horizons.

Depuis 10 ans 5600 ha de territoire de Loire Atlantique ont été  donnés en pâture aux investisseurs, industriels massacreurs de la nature  : zones  naturelles, boisées, agricoles. 5600 ha disparus sous une chape de béton ou de bitume.

Ce qui représente l’effarant chiffre de 86% de la ville de Nantes !

Occasionnant de surcroît une pression foncière de plus en plus lourde.

La plupart du temps en totale opacité et avec la bénédiction des pouvoirs publics en place.

Cette voracité territoriale ne connait aucune limite. Nos « décideurs » se rient  de la montée de la mer, des alertes climatiques, de la raréfaction des ressources naturelles, des risques avérés de submersion.

Ils persistent à sacrifier des pans entiers d’espace naturel pour un mercantilisme dévoyé qui ne dit pas son nom.

Tout ceci avec la complaisance servile du Préfet, de la Région et de nombreux élus.

Leur  forum ZERO artificialisation est une mascarade.

Les nombreux projets écocidaires actuellement dans les cartons, contredisent  ces « voeux pieux » de zero artificialisation qui resteront de toute évidence lettre morte. En voici quelques exemple la liste étant très longue :

– 110ha en bord de fleuve dont 51 ha de zones humides sur l’ancienne Ile du Carnet,  condamnant au passage 116 espèces menacées. Le Carnet, Symbole éclatant d’une lutte ardente contre  une centrale nucléaire il y a 40 ans.

– 57 ha de bocage vont être détruites par les activités industrielles de l’estuaire  à DONGES EST,  jetant à la rue sans état d’âme des familles avec enfants qui se sont installées pour faire cesser ce massacre organisé, sacrifiant au passage des chênes bi centenaires, et une riche biodiversité

– 20ha dédié à un absurde projet fort heureusement en passe d’être abandonné pour un surf ParK à St Père en Retz

– 66ha de zone industrielle comprenant  une usine de bitume à BOUGUENAIS

– des dizaines d’hectares pour construire des grandes surfaces à Ste Pazanne, Valler, La Turballe, Herbignac

– 480 ha pour le Grand contournement routier de Nantes de 120 km de long

– Sans compter les nombreux hectares dédiés aux projet d’agriculture intensive comme une porcherie  industrielle de 13000 porcs à Guemene Penfao, une unité de méthanisaton à Machecoul, des extensions à St Colomban pour la construction d’un maraichage intensif

Cette captation de terres est vertigineuse.

Voilà la vision actuelle du zéro artificialisation de ces « bienfaiteurs de l’humanité ». C’est mensonger    et un véritable tour de passe passe. 

Ils vont continuer à bétonner comme avant, s’affranchissant de toutes les contraintes environnementales.

Les zones dites « renaturées » ne sont que des prétextes à détruire de manière irréversible et ce pour des centaines voire des milliers d’années des terres indispensables à toute vie et à notre alimentation

Notre planète a perdu plus des deux tiers de sa faune sauvage; la cause principale, la bétonisation et l’artificialisation des sols.

Tous ont pourtant été suffisamment informés depuis 10 ans : 15000 scientifiques ont tiré le signal d’alarme. »demain il sera trop tard » il est déjà trop tard.

L’Agence Européenne de l’Environnement a donné l’alerte : St Nazaire et ses environs sont menacés de submersion.

Jusqu’au Ministère de l’Ecologie, qui reconnaît officiellement que les zones humides et les marais sont vitaux à la bio diversité et procurent 25% de l’alimentation mondiale.

Aveuglement, surdité pathologique, indifférence concernant les alertes officielles?

Soit ils sont parfaitement conscients des rapports scientifiques alarmants, ce qui dénote un sacré cynisme

Soit ce sont des incompétents notoires et des ignorants. Dans les deux cas  nous devons stopper

ces fossoyeurs des zones naturelles, de la faune et de la flore.

Vous savez tous ici que nous sommes le Collectif STOP CARNET, qui dénonce la rapacité et la guerre d’ego du Grand Port désireux d’être plus puissant que le Havre.

Le Grand Port qui n’en finit pas de s’étendre et a jeté son dévolu  sur le Carnet

Le Grand Port qui abrite entre autres Yara, ce groupe toxique déversant dans la Loire en toute impunité ses produits chimiques malgré les injonctions des pouvoirs publics. 

Yara a l’autorisation de stocker 43 fois la quantité de nitrate d’ammonium qui a explosé au  Liban.

Dormez tranquilles braves gens, vous êtes assis sur une poudrière, YARA en infraction totale avec les normes environnementales, veille sur vous.

Le Grand Port  est le premier port d’importation en France de soja provenant de la déforestation de l’Amazonie.

Le Grand Port dans sa mégalomanie, veut avoir la plus grosse activité portuaire en France au détriment des populations, de l’environnement, des espèces partout en recul, partout menacées.

Pourquoi ferions nous confiance à ce fossoyeur de la nature pour mener à bien des projets Zéro artificialisation alors que tous ses agissements démontrent clairement son peu d’éthique environnementale?

La Présidente de région, Christelle Morencais,  confite dans sa réthorique politicienne parfaitement huilée et rodée, récite doctement sa leçon. Elle se « réjouit » du grand projet pseudo vert du Carnet.

Mme Morencais ose taxer les défenseurs de la nature d’extrémisme,  sans aucune distanciation, sans véritable connaissance des enjeux écologiques, sans daigner échanger avec les citoyens opposés à ce carnage. C’est tragique.

Qui sont les véritables extrémistes : les pouvoirs publics, les bétonneurs, les élus, ou ceux qui souhaitent protéger les citoyens, les générations à venir et l’environnement?

Tous ces « décideurs » confondus, s’affranchissent des normes à coup de dérogation et sont passés maîtres dans les stratégies d’évitement.

Nombre de citoyens ne croient plus en leurs éléments de langages, mensonges, et manipulations. Ils ne croient plus en leurs projets qui n’ont de vert que le nom.

A tous les participants à ce forum, la Région, le Grand Port, les Elus, les industriels, les investisseurs de tous bords. Partout des citoyens vous barreront la route.

Il est temps de reprendre en main nos territoires et n’avons plus le temps d’en  négocier quelques miettes.

Il est temps d’arrêter cette infantilisation des citoyens et leur restituer leur pouvoir de décider dans quel monde ils veulent vivre.

Il est temps d’arrêter de brandir le chantage à l’emploi, d’autant que le bassin de l’emploi est très tonique dans notre région. Quel emploi du reste alors que la plupart des travailleurs sont détachés?

Il est temps pour nous tous de lutter, de résister de rentrer en rapport de force.

Vous êtes des criminels environnementaux. L’écocide est un crime majeur qu’il faut dénoncer et porter en justice.

Libérons nos terres, libérons nos vies, réapproprions-nous nos territoires.

Nous sommes la loire qui se défend;

COLLECTIF STOP CARNET

Balade découverte du site menacé du Carnet et ramassage des déchets sur la rive de la Loire dimanche 20 Septembre

🛑 Le collectif Stop Carnet se bat aux côtés de la Zad du Carnet contre le projet de zone industrielle de 110ha (dont 51ha de zones humides) sur la zone naturelle du Carnet !

La meilleure manière de comprendre pourquoi nous nous battons contre la destruction de ce site magnifique et pour la protection de 116 espèces protégées est de venir le découvrir par vous-même 😉

C’est pourquoi nous vous invitons à une balade découverte du site du Carnet à partir de 13h00 dimanche 6 Septembre pour venir apporter votre soutien à la ZAD, pique-niquer, découvrir les conséquences des travaux déjà réalisés* et le reste de la zone naturelle que nous devons protéger urgemment !

Après la balade, à l’endroit où le 1er Carnage a été effectué par les bulldozers sur plusieurs centaines de mètres de bord de rive de la Loire, nous vous invitons à partir de 15h30 à un nettoyage des berges des nombreux déchets plastiques déposés au fil des années par la Loire.

N’hésitez pas à partager l’événement autour de vous ! 😊

Infos pratiques :

Ramenez vos chaussures de marche, vêtements chaud/de pluie au cas où, gants, masques et sacs poubelles pour le ramassage des déchets.


* Pour plus d’informations sur les travaux déjà commencés au Carnet que la ZAD du Carnet a réussi à bloquer, et considéré par le Grand Port comme par les associations environnementales comme des mesures de « restauration écologique »(sic), voir par ici :

https://stopcarnet.fr/2020/09/02/carnage-au-carnet-les-travaux-de-destruction-des-rives-de-la-loire-ont-deja-commence-rejoignez-soutenez-la-resistance-sur-place/

————————————————————————————————————————–

https://stopcarnet.fr/le-projet-du-grand-port/

Carte ci-dessous indiquant les 1ères phases dites de restauration écologique et de mesures compensatoires indispensables à la destruction totale des 110ha de zone naturelle du projet industriel. Cette phase de destruction des plantes invasives bloquée actuellement grâce à la ZAD du Carnet nécessite 960T de végétaux à broyer et… 100 000m3 de déblais à mettre ailleurs en remblais/décharge !

Soit le décapage au bulldozer sur plusieurs dizaines d’ha de 30cm de terre arable où se situe les plantes invasivesPour vous donner une représentation, 100 000m3 de terre à évacuer du Carnet, cela correspond à l’équivalent d’environ 10 000 camions de 13T ! Un premier carnage avant même la concrétisation du projet industriel du Carnet qu’il nous faut absolument empêcher !

Rencontres autour de la défense de l’estuaire le 13 Septembre et nouvelles de la ZAD du Carnet

De part et d’autre de la Loire, à Donges, au Carnet, à Brais à Savenay… il y a peu à Donges-est et à la vasière de Méan, l’estuaire continue aujourd’hui encore d’être la cible des aménageurs industriels.

Depuis plus d’un siècle, les autorités s’activent à la canalisation et l’aménagement des rives de l’estuaire au grand dam de sa vie de fleuve, biologique, sédimentaire et populaire.

Aujourd’hui que nous nous rendons compte collectivement et individuellement des drames impliqués par cette surproduction industrielle, et ces accaparements de terres en cascade, retrouvons-nous pour échanger nos expériences, connaissances, compréhension sur cet espace complexe et beau qu’est l’estuaire.

Et organisons-nous pour le défendre !

Au Carnet, à Donges comme ailleurs !

Nous sommes la Loire qui se défend !

>> RDV le dimanche 13 à 9h30 au Village du peuple ! à Donges <<

Evènement facebook par ICI


——– PROPOSITION DE PROGRAMME ——

9h30-10h : réveil en douceur avec café et grignotage

10h – 12h : Ateliers d’autoformation collective sur l’estuaire :
– Histoire de l’aménagement de l’estuaire
– Carte collaborative sur l’estuaire
– Décorticage de ce qu’est le Grand Port Maritime de Nantes St-Nazaire (GPMNSN)
– Discussion sur la préservation et la gestion de la nature dans l’estuaire comme ailleurs*

MIAMMMM

*14h : Discussion en groupe : Quel port voulons-nous ? Quel estuaire voulons-nous ?
Rédaction du communiqué commun à partir de ces discussions

16h30 : Comment s’organise-t-on pour le lendemain : manifestation à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Nantes qui organise son forum économique de rentrée dont un des thèmes phares est la zéro artificialisation nette !Accord sur le communiqué commun*

MIAMMM

*—————— LIENS ——————

Contact :
zadducarnet@riseup.net / levillagedupeuple@riseup.net / stopcarnet@retzien.fr

Infolettre :
ZAD du carnet : https://lists.riseup.net/www/subscribe/info-zadcarnet
VDP : https://lists.riseup.net/www/subscribe/villagedupeuple-info

Collectif Stop Carnet : https://lists.riseup.net/www/subscribe/stopcarnet_newsletter

Fil d’info Signal :
des nouvelles urgentes de la zone occupée, ou des informations générales
Envoie « HELLO » au +1 251 292 1543
de l’infotrafflic
Envoir « HELLO » au + 1 813 437 5607 (n’hésite pas à nous envoyer par ce fil des informations sur la présence policière détectée)
Tu peux échanger avec nous aussi par ces biais de manière personnelle et anonyme

Twitter :
Zad du Carnet (@ZAD_du_Carnet)- @stopcarnet

Facebook :
ZAD du Carnet (https://www.facebook.com/Zad-du-Carnet-109363617559849/)
Collectif Stop Carnet
Le village du peuple

Blogs :
levillagedupeuple.noblogs.org
zadducarnet.org
stopcarnet.fr

Venez échanger avec nous, Organisons-nous pour contrer la bétonnisation prévue au village du peuple et au Carnet !

Pour un estuaire libre et sauvage !


Pour rappel, mobilisation importante le lendemain lundi 14 Septembre à Nantes !

Voir aussi notre appel national urgent à rejoindre la résistance sur l’Estuaire, à la ZAD du Carnet et notamment au village du Peuple à Donges attaqué cette semaine !


Des nouvelles de la ZAD du Carnet (au 08 Septembre)

Bienvenue à la ZAD 😊👋

En une semaine seulement, la Zad du Carnet est devenue un lieu de résistance, de résilience et d’accueil pour toutes les personnes qui souhaitent la rejoindre ❤️

👍 Une zone d’accueil permet de sensibiliser les riverain.e.s, voyageur.se.s de la Loire à vélo, et promeneur.se.s au projet et à l’utilité de la ZAD

👖 La vie quotidienne s’organise : installation de lieux de vie communs grâce aux dons de matériel et à la récupération, un free-shop permet à celles et ceux qui en ont besoin de se fournir gracieusement en vêtements ou autre

🏡 Des auto-constructions légères voient le jour afin de protéger les habitant.e.s de la pluie et du froid

🚴 Un atelier réparation de vélos permet de remettre des vélos en état afin de pouvoir se déplacer sur le site

🛑 Les barricades empêchent toujours les engins de travaux de passer. Une résistance matérielle et physique nécessaire pour empêcher la poursuite des travaux dévastateurs.

La ZAD n’empêche évidemment pas les promeneur.se.s et riverain.e.s d’accéder à la zone naturelle du Carnet, elle la protège seulement des travaux 😉

La ZAD est une zone libre où les oppressions sexistes, racistes, homophobes et validistes (entre autres) sont proscrites, sentez-vous libre de la rejoindre 👍

Grande réunion des bétonneurs du 44 à Nantes le 14 Septembre ! Stoppons-les !

Le lundi 14 septembre prochain, la CCI Nantes St-Nazaire organise le Forum Economique annuel de Loire-Atlantique.


🛑 Tout le gratin de celles et ceux qui bétonnent et polluent nos vies et le territoire sera présent !

Les élues du département, de la région ainsi que les entreprises du territoire dont des multinationales.

🛑 Le thème de ce forum sera « les enjeux de la zéro artificialisation nette ». Ce nouveau langage technocratique donne l’illusion qu’il est possible de continuer à bétonner terres agricoles et zones naturelles en désartificialisant d’autres zones ou en finançant des « compensations écologiques ».


En somme, cette soirée, où toutes les grandes pontes, puissant.e.s, élu.e.s despotiques et bétonneurs du territoire seront réuni.e.s, vise à se rassurer et s’auto-congratuler sur la nécessité de continuer comme avant en y instillant juste ce qu’il faut de promesses vertes et de greenwashing.

🛑 Iels choisissent d’aménager à leur guise le territoire au mépris des urgences environnementales et continuent d’élaborer leurs projets mortifères sans accord ni concertation des habitant.e.s.

🛑 Soyons présent.e.s pour leur montrer que nous choisissons maintenant dans quel territoire nous voulons vivre, et que le béton, l’artificialisation des sols et le greenwashing ne sont plus tolérés face à l’urgence climatique et l’effondrement de la biodiversité !


Soyons présent.e.s pour stopper leur mégalomanie et fantasmes d’attractivité du territoire au nom d’une croissance économique qui détruit tout sur son passage !

🛑 Du projet industriel du Carnet en rive sud de la Loire en passant par le village du peuple, de la ZAC du brochet en passant par le projet industriel de la Jocopière, les projets destructeurs ne manquent pas dans le 44 !

🛑 Ne les laissons pas impunément se gargariser de leurs beaux discours hypocrites sur l’écologie.Nous sommes les milieux vivants qui se défendent !

👉 Rendez-vous à partir de 16h00 pour un rassemblement devant la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nantes ;

👉 Plus d’infos prochainement sur le rassemblement, en attendant vous pouvez retrouver les infos sur ce forum économique annuel par ici : https://nantesstnazaire.cci.fr/agenda/forum-economique-de-loire-atlantique👉

 La liste des projets destructeurs dans le 44 : http://terres-communes.zici.fr/carte-des-petits-et-grands-projets-inutiles-dans-le-grand-ouest/vers-le-beton-et-au-dela-liste-infinie-des-projets-destructeurs-du-departement-44/

👉 Sur l’escroquerie de la zéro-artificalisation nette :
https://www.fne-aura.org/actualites/loire/objectif-zero-artificialisation-nette-fne-loire-circonspecte/
https://www.enviesdeville.fr/transition-ecologique/artificialisation-des-sols-que-faire/👉 Sur l’escroquerie de la compensation écologique :
https://reporterre.net/Grands-projets-destructeurs-l-esbroufe-de-la-compensation-ecologique

Balade découverte de l’île du Carnet dimanche 6 Septembre à partir de 13h

🛑 Le collectif Stop Carnet se bat aux côtés de la Zad du Carnet contre le projet de zone industrielle de 110ha (dont 51ha de zones humides) sur la zone naturelle du Carnet !

La meilleure manière de comprendre pourquoi nous nous battons contre la destruction de ce site magnifique et pour la protection de 116 espèces protégées est de venir le découvrir par vous-même 😉

C’est pourquoi nous vous invitons à une balade découverte du site du Carnet à partir de 13h00 dimanche 6 Septembre pour venir apporter votre soutien à la ZAD, pique-niquer, découvrir les conséquences des travaux déjà réalisés et le reste de la zone naturelle que nous devons protéger urgemment !

N’hésitez pas à partager l’événement autour de vous ! 😊

https://www.facebook.com/events/1306237219708334/

La Loire en danger ! Appel vidéo à résister au carnage prévu au Carnet (44) : mobilisons-nous les 29 et 30 Août et par la suite !

🆘LA LOIRE EN DANGER AU CARNET (44) !

REJOIGNEZ LA RÉSISTANCE CONTRE LE PROJET INDUSTRIEL DU CARNET !
STOPPONS ENSEMBLE LA DESTRUCTION DE 110 HA EN BORD DE LOIRE !


Les travaux de destruction des 51ha de zones humides du site sont prévus pour cet automne 2020 !

Le Grand Port Maritime vient de publier un appel d’offre concernant le broyage de 960 Tonnes de végétation et 100 000m3 de remblai à déposer (l’équivalent d’environ 10 000 camions de 13T de remblai) !

Et ce ne sera que le début du carnage prévu au Carnet !


▶️ Toutes les infos (programme, infos pratiques) sur le week-end festif d’implantation de la résistance des 29/30 Août par ici 👇

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/


▶️ Vos coups de main en amont/pendant le week-end sont également les bienvenus 👇

https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870


▶️ Voir également l’appel à soutien à la lutte au Carnet que nous avons publié 👇

https://stopcarnet.fr/appel-a-soutien-contre-le-carnage-au-carnet-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/


▶️ L’affiche et le flyer en version imprimable par ici 👇

https://stopcarnet.fr/2020/07/25/la-loire-en-danger-flyer-et-affiche-finale-pour-la-mobilisation-du-29-30-aout-contre-le-projet-industriel-du-carnet/


▶️ Invitez vos ami-e-s à l’événement facebook pour diffuser cet appel à résister contre ce projet destructeur les 29/30 Août ! 👇

https://www.facebook.com/events/295576304802943/

▶️Pour avoir un aperçu de la beauté du site du Carnet et de la biodiversité qu’il abrite (116 espèces protégées ) 👇

https://stopcarnet.fr/la-loire-en-danger-le-carnet-un-site-naturel-a-proteger/


Merci d’avance de votre soutien en partageant cet appel vidéo largement ! 🙏


NOUS SOMMES LA LOIRE QUI SE DÉFEND ✊


https://stopcarnet.fr/

contact : stopcarnet@retzien.fr

Atelier Banderoles contre le Carnage au Carnet

L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage !

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha en bord de Loire, au Carnet près de Paimboeuf (44) ! Les travaux de destruction sont attendus dès l’automne 2020 (51ha de zones humides concernées).

La Confluence des Luttes de l’Ouest et le collectif Stop Carnet appellent à une grande mobilisation les 29 et 30 août prochains pour implanter la résistance au Carnet.
Retrouvez toutes les infos ici : https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Afin de préparer au mieux cet événement, nous vous invitons à participer à un atelier banderoles et pancartes samedi 8 août à partir de 14h au Village du Peuple, lieu dit « la petite lande », à Donges.

Du Village du Peuple au Carnet, il y a urgence à stopper la condamnation à mort de l’estuaire de la Loire !

Le Village du Peuple à Donges est lui aussi au cœur d’un projet d’extension industrielle de la Carene, qui projette ainsi de bétonner quelques 50 ha.

Les habitant.e.s qui occupent les fermes et prairies du Village du Peuple sont menacé.e.s d’expulsion dès la fin du mois de septembre ! Des chantiers collectifs y sont d’ailleurs prévus tout l’été.

Au programme de ce samedi 8 août après-midi :

  • Réalisation de banderoles et pancartes pour soutenir la lutte au Carnet et au Village du Peuple !
  • Confection du Totem de Lutte du Carnet : sculptons ensemble un magnifique Bruant des Roseaux, symbole vulnérable de la biodiversité à protéger au Carnet !

Les besoins pour l’atelier sont les suivants : de la peinture, des pinceaux, des supports, des journaux en quantité pour faire du papier mâché, du grillage, du bois ou divers matériaux de construction..

N’hésitez pas à ramener de la bonne humeur aussi 🙂

Le Bruant des Roseaux peint par Alessandro Pignocchi pour soutenir la lutte au Carnet

Et si vous avez envie de (re)découvrir le site naturel et sauvage du Carnet, ne manquez pas la balade et l’observation des étoiles du lendemain !

RDV le dimanche 9 août à partir de 20h devant les grilles du Carnet, à la péhinière, saint viaud (44) !

En comptant sur votre présence et/ou soutien.

NOUS SOMMES LA LOIRE QUI SE DÉFEND !

Balade découverte du site menacé du Carnet et soirée observation des étoiles en bord de Loire dimanche 9 Août

110ha de zone sauvage, dont 51ha de zones humides, en rive immédiate de la Loire sont menacées de destruction à partir de cet automne pour l’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire !
Le site du Carnet abrite de plus 116 espèces protégées et est situé en zone submersible, de quoi être remonté par ce projet !

La résistance contre ce carnage annoncé grimpe depuis Décembre 2019, mais la meilleure manière de comprendre pourquoi nous nous battons avec force contre la destruction de cette zone magnifique c’est surtout de venir le voir par vous-même 😉

C’est pourquoi nous vous invitons à une balade découverte du site du Carnet dimanche 9 Août à partir de 21h00, précédé d’un pique-nique convivial en rive de la Loire à partir de 20h (ramenez de quoi ripailler pour vous mêmes ou pour partager 🙂 ).

Et comme le site du Carnet est une des dernières zones protégées de l’industrie et de la pollution lumineuse au niveau de l’Estuaire de la Loire, nous vous invitons à partir de 22h à une soirée observation des étoiles dans le cadre de la nuit des Etoiles. De quoi passer une belle soirée tous/tes ensemble au bord de la Loire !


Rendez-vous au lieu-dit La Pehinière (Saint-Viaud), tout près de Paimboeuf (suivre l’immense éolienne) puis avancer jusqu’au portail du site du Carnet et continuer tout droit jusqu’à arriver au bord de la Loire.

Prendre la D177 (route de l’éolienne) avant d’arriver à Paimboeuf en venant de Frossay et vous arrivez devant un portail tout près de la Péhinière où vous nous retrouverez.

Ce sera également l’occasion de nous poser des questions plus précises sur le projet du Carnet, le Grand Port Maritime, l’histoire du site, sa faune et sa flore,…

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Une autre balade sera surement programmée juste avant la mobilisation importante du 29 et 30 Août visant à implanter la résistance au projet industriel du Carnet (les travaux de destruction des zones humides étant programmés cet automne !).
L’évènement facebook du 29 et 30 Août
https://www.facebook.com/events/295576304802943/

Toutes les infos pratiques sur le week-end du 29/30 Août par ici :

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Et la veille, samedi 8 Août à partir de 14h, vous êtes également les bienvenu-e-s au village du peuple pour un atelier confection de pancartes et banderoles en vue du week-end du 29/30 Août 🙂. Le village du peuple étant également menacé par un projet d’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire, c’est aussi l’occasion de venir découvrir le beau corps de ferme et les terres agricoles qu’ils/elles défendent et de les soutenir !

Plus d’infos prochainement à ce propos sur notre blog. Voir l’événement précédent au village du peuple par ICI

Nous sommes la Loire qui se défend !

https://stopcarnet.fr/

stopcarnet@retzien.fr

Une image d’une des zones humides du Carnet que le Grand Port prévoit de combler cet automne/hiver ! Pour en savoir plus sur l’importance de la zone naturelle du Carnet et d’autres belles photos, même si l’idéal est de venir voir sur place :), c’est par ici : https://stopcarnet.fr/2020/07/19/la-loire-en-danger-le-carnet-un-site-naturel-a-proteger/

La Loire en Danger : Flyer et affiche finale pour la mobilisation du 29/30 Août contre le projet industriel du Carnet

Partagez, diffusez, collez, flyez l’affiche et le flyer pour la mobilisation du 29 et 30 Août !

Contre le projet de carnage d’un pan de la Loire au Carnet (près de Paimboeuf,44), aidez-nous à diffusez l’info sur ce week-end important de résistance au projet industriel !

Votre soutien à la lutte contre ce projet d’extensions des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire est vital ! Les travaux de destruction des zones humides du site étant normalement prévus à la fin de cette année !

Pour donner un coup de main avant/pendant l’évènement, pour plus d’informations pratiques sur le week-end, pour le programme et toute autre info importante sur le 29/30 Août, c’est par ici :

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Voir également l’appel à soutien que nous avons diffusé dans les réseaux :

https://stopcarnet.fr/appel-a-soutien-contre-le-carnage-au-carnet-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Nous sommes la Loire qui se défend !

Le collectif Stop Carnet

stopcarnet@retzien.fr

L’AFFICHE

L’affiche en format PDF :

Le Flyer

Le flyer en format PDF imprimable :

Atelier Banderoles contre le Carnage au Carnet

L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage !

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha sur la rive sud de la Loire, au Carnet près de Paimboeuf (44) et de commencer les travaux de destruction dès l’automne 2020 (51ha de zones humides concernées).

La Confluence des Luttes de l’Ouest et le collectif Stop Carnet appellent à une grande mobilisation les 29 et 30 août prochains pour implanter la résistance au Carnet.
Retrouvez toutes les infos ici : https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Afin de préparer au mieux cet événement, nous vous invitons à participer à un atelier banderoles et pancartes samedi 25 juillet à partir de 14h au Village du Peuple à Donges.

Le Village du Peuple de Donges, fermes et prairies occupées menacées d’expulsion en octobre prochain, est lui aussi au cœur d’un projet d’extension industrielle de la Carene, qui projette de bétonner quelques 50 ha.

Du Village du Peuple au Carnet, stoppons ensemble la condamnation à mort de l’estuaire de la Loire !

N’hésitez pas à ramener de la peinture, des pinceaux, des supports ainsi que de quoi grignoter sur place 🙂

En comptant sur votre présence et/ou soutien.

Nous sommes la Loire qui se défend !

Appel à soutien contre le Carnage au Carnet (44) : implantons la résistance les 29 et 30 août prochains !

L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage !
Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha sur la rive sud de la Loire, au Carnet près de Paimboeuf (44) et de commencer les travaux de destruction dès l’automne 2020 (51ha de zones humides concernées).

Une grande mobilisation inter-luttes est prévue les 29 et 30 août prochains pour implanter la résistance au Carnet.
La Confluence des Luttes de l’Ouest et le collectif Stop Carnet ont besoin de soutien pour lutter contre ce projet destructeur !

COMMENT NOUS SOUTENIR :

  • Participez au grand week-end de résistance festive les 29 et 30 août prochains, vers paimboeuf (44), plus d’infos ici : Carnage au Carnet : implantons la résistance !
  • Si ça vous dit de participer au Village des Luttes avec votre collectif ou organisation, ou si vous souhaitez proposer un atelier/animer une discussion pendant le week-end, contactez-nous sur : stopcarnet@retzien.fr
  • Afin de préparer au mieux l’événement, nous avons prévu quelques jours de chantiers collectifs la semaine du 24 août.
    Que ce soit pendant, avant ou après le week-end, toute participation est la bienvenue !
    Alors si vous voulez rejoindre l’équipe et contribuer à l’auto-organisation de cette mobilisation, n’hésitez pas à remplir ce formulaire que voici :
    https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870
  • Nous sommes à la recherche de structures type barnums, chapiteaux ainsi que de palettes et de bois pour divers types de construction afin d’accueillir le Village des Luttes et les concerts au programme du week-end des 29-30 août.
  • Si vous ne pouvez pas venir au week-end des 29 et 30 août prochains mais souhaitez soutenir la lutte depuis votre localité, n’hésitez pas à nous contacter sur : stopcarnet@retzien.fr

LA LUTTE AU CARNET :

Le Carnet, c’est 395 ha de zone naturelle en bord sud de Loire.
Le Carnet, c’est 63% de zones humides précieuses, qui participent à la fertilisation des sols, atténuent les crues, protègent les littoraux.
Le Carnet abrite pas moins de 116 espèces protégées .
Le Carnet c’est aussi l’un des derniers corridors migratoires sur l’estuaire de la Loire, protégé des nuisances de l’activité humaine et industrielle.
Le Carnet, c’est une lutte populaire historique contre un projet de centrale nucléaire (abandonné en 1997), l’une des plus grandes victoires écologiques de ces 30 dernières années.

Ce projet industriel au Carnet est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir :
Le Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire projette de bétonner quelques 110 ha de zone naturelle et sauvage, pour y aménager un parc « éco-technologique ». Les travaux de destruction des zones humides sont attendus cet automne-hiver 2020 pour permettre le remblaiement du site l’an prochain !
C’est de plus l’un des 12 sites livrés « clefs en mains » par Macron aux industriels .
Le Carnet pour Macron, ce n’est qu’une vulgaire vitrine pour présenter la France comme un « territoire d’industrie », une France prête à tout pour accueillir le moindre investisseur dans l’espoir de relancer la machine infernale de la croissance économique.. Mais à quel prix ?!

Alors qu’on est face à une extinction massive des espèces, au dérèglement climatique, à l’impact dévastateur des politiques néo-libérales qui plongent le monde en crises sanitaires et sociales, Macron et le Grand Port Maritime persistent et signent : ils condamnent à mort l’estuaire de la Loire.

C’est un affront à la mémoire de la lutte acharnée du peuple pour protéger le Carnet et c’est un crime que de sacrifier des trésors de biodiversité pour une nouvelle implantation industrielle !

Aujourd’hui, c’est tout ce monde sauvage auCarnetqui a besoin de nous pour le défendre, alors même qu’on a désespérément besoin de lui pour survivre !

LA RÉSISTANCE EST FERTILE EN LOIRE-ATLANTIQUE :

Nous appelons aussi à soutenir Le Village du Peuple à Donges ! Quasiment en face du site du projet industriel du Carnet, de l’autre côté de la Loire, une zone naturelle et agricole de plus de 40ha est menacée par un autre projet d’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire ! La ferme et les prairies occupées sont menacées d’expulsion !
Les habitant-e-s du Village du Peuple vous invitent à participer à des chantiers collectifs tout au long de l’été. Vous pouvez suivre le Village du Peuple juste ici.

Des Rencontres Intergalactiques à la fête Inter-Luttes au Carnetdu Village du Peuple de Donges à Zadenvies, il y aura cet été un front déter’ dans le 44 pour lutter contre leur monde mortifère !

En comptant sur votre soutien et/ou présence.

Nous sommes la Loire qui se défend !

Plus d’infos sur : https://stopcarnet.fr
Facebook : https://www.facebook.com/stopcarnet/
Contact : stopcarnet@retzien.fr

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Balade découverte du site menacé du Carnet – dimanche 26 Juillet à 13h

110ha de zone sauvage dont 51ha de zones humides, en rive immédiate de la Loire, sont menacées de destruction à partir de cet automne pour l’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire !
Le site du Carnet abrite de plus 116 espèces protégées et est situé en zone submersible, de quoi être remonté par ce projet !

La résistance contre ce carnage annoncé grimpe depuis Décembre 2019, mais la meilleure manière de comprendre pourquoi nous nous battons avec force contre la destruction de cette zone magnifique c’est surtout de venir le voir par vous-même 😉

C’est pourquoi nous vous invitons à une balade découverte du site du Carnet à partir de 14h00, précédé d’un pique-nique convivial à partir de 13h (ramenez de quoi ripailler pour vous mêmes ou pour partager 🙂 ).
Rendez-vous au lieu-dit La Pehinière (Saint-Viaud), tout près de Paimboeuf (suivre l’immense éolienne).

Prendre la D177 (route de l’éolienne) avant d’arriver à Paimboeuf en venant de Frossay et vous arrivez devant un portail tout près de la Péhinière où vous nous retrouverez.

Ce sera également l’occasion de nous poser des questions plus précises sur le projet du Carnet, le Grand Port Maritime, l’histoire du site, sa faune et sa flore,…

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Une autre balade sera surement programmée en Août avant la mobilisation importante du 29 et 30 Août visant à implanter la résistance au projet industriel du Carnet (les travaux de destruction des zones humides étant programmés cet automne !).
L’évènement facebook du 29 et 30 Août
https://www.facebook.com/events/295576304802943/

Toutes les infos pratiques sur le week-end du 29/30 Août par ici :

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Et après la balade, confection de pancartes et banderoles en vue du week-end du 29/30 Août 🙂

Nous sommes la Loire qui se défend !

https://stopcarnet.fr/

stopcarnet@retzien.fr

Balade découverte du site menacé du Carnet le 12 Juillet – #Stopcarnet

110ha de zone sauvage dont 51ha de zones humides, en rive immédiate de la Loire, sont menacées de destruction à partir de cet automne pour l’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire !
Le site du Carnet abrite de plus 116 espèces protégées et est situé en zone submersible, de quoi être remonté par ce projet !

La résistance contre ce carnage annoncé grimpe depuis Décembre 2019, mais la meilleure manière de comprendre pourquoi nous nous battons avec force contre la destruction de cette zone magnifique c’est surtout de venir le voir par vous-même 😉

C’est pourquoi nous vous invitons à une balade découverte du site du Carnet à partir de 10h30, suivi ensuite d’un pique-nique convivial (ramenez de quoi ripailler pour vous mêmes ou pour partager 🙂 ).

Rendez-vous au lieu-dit La Pehinière (Saint-Viaud), tout près de Paimboeuf (suivre l’immense éolienne).

Ce sera également l’occasion de nous poser des questions plus précises sur le projet du Carnet, le Grand Port Maritime, l’histoire du site, sa faune et sa flore,…

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

D’autres balades seront surement programmées avant la mobilisation importante du 29 et 30 Août visant à implanter la résistance au projet industriel du Carnet (les travaux de destruction des zones humides étant programmés cet automne !).
L’évènement facebook du 29 et 30 Août
https://www.facebook.com/events/295576304802943/

Voir aussi ici : https://stopcarnet.fr/2020/06/29/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

https://stopcarnet.fr/

stopcarnet@retzien.fr

Carnage au Carnet en bord de Loire (44) : implantons la résistance les 29 et 30 août prochains !

Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha en bord de Loire, au Carnet près de Paimboeuf (44).
Les travaux de destruction (51 ha de zones humides concernées) sont attendus dès l’automne 2020 !

[🛑 URGENT : TRAVAUX PRÉVUS DÈS LUNDI AU CARNET EN BORD DE LOIRE 🛑] APPEL A SOUTIEN !

CARNAGE AU CARNET :
CE QUE LE GRAND PORT MARITIME Y PRÉVOIT

💣 La destruction de 51 ha de zones humides précieuses, en bord de Loire
💣 La disparition locale de 116 espèces protégées
💣 Le dragage massif de la Loire pour remblayer le site (environ 500 000m3 de remblais seront nécessaires)
💣 L’artificialisation de 110 ha de zone naturelle et sauvage pour l’aménagement d’un parc eco technologique, livré « clés en mains » par Macron aux industriels, en zone submersible (!!)
💣 D’impacter fortement les habitats des oiseaux migrateurs (dont le phragmite aquatique, passereau migrateur menacé d’extinction en Europe) qui viennent notamment trouver refuge au Carnet. Lieu de repos et d’alimentation, ce site fait partie des dernières voies migratoires, autour de l’estuaire de la Loire, protégées des nuisances de l’activité humaine.

Ce projet industriel est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir

Nous devons absolument stopper ce méga-projet destructeur, d’autant que nous connaissons l’urgence de préserver les sols, les zones humides, les bords de Fleuves, la biodiversité et de stopper leur croissance économique (même repeinte en verte) qui nous amène droit dans le mur avec les nouvelles émissions de GES que ce genre de projet apporterait (trafic maritime supplémentaire, trafic routier prévu de 500 camions par jour, activités industrielles) !

Implantons ensemble la résistance contre ce projet destructeur !

Toutes les informations pratiques sur le week-end seront mises à jour régulièrement sur cet article (cf plus bas), tenez-vous au courant 😉

POINT INFO COVID 19

En raison de l’évolution inquiétante de l’épidémie et des mesures des autorités qui se renforcent concernant les rassemblements (mais pas pour le Puy du Fou…), nous allons mettre en place un ensemble de mesures contre la propagation du virus et appelons au respect de pratiques individuelles et collectives :

Il n’y aura pas de cantine collective mais des galettes bio vous seront proposées à prix libre avec des garnitures de produits locaux (légumes bio) salées ou sucrées.

Nous vous demandons également de ramener impérativement vos masques et de prévoir du gel hydroalcoolique pour que l’événement se passe au mieux, en respectant au maximum les distances physiques.

Nous vous recommandons d’apporter vos gobelets et d’être autonomes au possible concernant l’eau et la nourriture.

Cet événement étant un événement militant, il sera déjà scruté de près par les autorités qui essaieront de trouver le moindre prétexte pour le perturber. Donnons-nous ensemble les moyens de lutter contre ce projet mortifère lors de ce rassemblement les 29/30 août en veillant à respecter ces pratiques collectives et individuelles.


PROGRAMME

Ce week-end de résistance festive contre le carnage au Carnet va se dérouler sur deux lieux :

-> Le lieu du rassemblement festif : lieu dit « Les Terres », 44320 Saint-Viaud

Vous y retrouverez tout le week-end :

Accueil et stand Stop Carnet / Village des Luttes / Espace Camping / Espace restauration et buvette / espace sérénité / Espace « fête Laisse Béton »

-> Le site menacé du Carnet : RDV devant les grilles du Carnet, lieu dit « La Péhinière », 44320 Saint-Viaud
On vous y attend samedi midi pour piquer niquer et se balader à la découverte du site naturel menacé !

SAMEDI 29 AOÛT

12h : RDV devant les grilles du Carnet, lieu dit « la péhinière » à Saint Viaud (44)
Pique-nique convivial sur le site du Carnet

14h – 18h sur le site menacé du Carnet :

  • Implantation d’un jardin solidaire
  • Balades naturalistes/découvertes du site menacé de destruction
  • Animations enfants

19h : RDV au lieu du rassemblement festif
Lieu dit Les Terres, 44320 Saint Viaud

Prises de parole et célébration des victoires contre des projets destructeurs abandonnés

20h : Concerts – Espace fête Laisse Béton

  • Le Cri du Peuple * Nantes * Trio de chansons militantes humanistes revisitées -chant, contrebasse, guitare.
  • Nantesse BoogaloO * Nantes * Cuivres afro funk et surf rock, rare groove.
  • Leroy Se Meurt * Paris * Live, injonction à la révolte électro-punk-EBM.
  • Space Mec * Nantes * Live, space techno lyric.
  • Celine Technorama * Paris * DJ Set techno pour une envolée lunaire du dancefloor
  • Guy de la Montagne * Artchampthé Orbeat * Dj Set
  • Antoine Calvino * Paris * Dj Set techno tordue.

DIMANCHE 30 AOÛT

Réveil en douceur // Petit Dej (ramenez si possible de quoi y contribuer)

11h – 16h : Ateliers Discussions – Village des Luttes

  • L’estuaire de la Loire, son bassin versant Versus Métropolisation
  • Sortir du capitalisme / Désertion de l’emploi / Atelier brochures Zad
  • Atelier Ecoféministe pour la défense de l’estuaire, en non mixité choisie trans inclusive
  • Les suites de la lutte : front commun Carnet / Village du Peuple à Donges.

16h30 : Manifest’Action vers le site du Carnet !

19h : Concerts

  • La Smala * Nantes * La collectif La Smala déverse son énergie festive et militante aux causes qui ont du sens. On lâche rien !
  • Le Bal des Variéristes * Nantes * Les seize musiciens du Bal assurent un show déjanté et drôle qui fait sa fête à la musique.
  • Chafouin * Brest Cevennes * noise-disco-rock-lo fi-post-math-bricolage.
  • Undertakeaway * Nantes * Vocal Punk Distorsion
  • Hemingway Effect * Nantes * Live electro garage

INFORMATIONS PRATIQUES

Se rendre en direction du Carnet

Bientôt plus d’informations sur le lieu du rassemblement ! Prendre la départementale entre Frossay et Paimboeuf (pas loin de Paimboeuf), et vous trouverez les panneaux indiquant le lieu de rassemblement. Il sera également indiqué le jour J sur notre blog ici et sur la page facebook.

Pour la journée du samedi (pique-nique au Carnet suivi de balades découvertes du site menacé ainsi que de l’implantation du jardin solidaire), suivre la D177 (tout près du lieu-dit La Péhinière) et vous déboucherez sur les grilles du Carnet. Ensuite continuer à pied tout droit pour nous rejoindre au bord de la Loire.

Les autres activités (concerts, village des luttes, ateliers/discussions, départ de la manifestation du dimanche) auront lieu sur un autre site dont nous vous communiquerons l’adresse le jour J ici et sur notre page facebook.

Pour venir en covoiturage, nous vous proposons l’utilisation d’une plateforme de mise en relation.
Pour venir le vendredi c’est par ici :
http://www.movewiz.fr/participation?PMW=52DD1IBswXLhM6800
Pour venir le samedi c’est par là :
http://www.movewiz.fr/participation?PMW=5998PKzLCv4026799
Pour venir le dimanche :
http://www.movewiz.fr/participation?PMW=09S8CzW9G1UVQ6977

Pour venir en train, les gares sncf les plus proches sont celles de Nantes et Saint-Nazaire.

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter : stopcarnet[at]retzien.fr .

Camping

Possibilité de venir quelques jours avant pour nous aider à la préparation du week-end.

Le week-end, un espace camping pourra vous accueillir à partir du vendredi soir.

Repas/buvette

Nous vous conseillons d’être autonomes concernant l’eau et la nourriture.
Nous vous proposerons des galettes bio prix libre avec des garnitures de produits bio et locaux (salées et sucrées).

Sérénité et Point Medic

Des enfants seront présents durant le week-end et il est possible que des animaux soient présents près du site. Afin d’éviter tout accident, si vous avez des chiens, si possible les ramener en laisse.

Afin d’éviter également tout incident lié à l’alcool, le mieux est d’éviter d’en ramener ou d’éviter d’en ramener de trop, notamment de l’alcool fort (d’autant qu’à la buvette nous aurons de la bonne bière artisanale bio ainsi que du bon vin bio, et également du jus de fruit bio, et c’est toujours mieux d’abuser de ce dernier breuvage 😉 )

Nous prévoyons aussi un poste Medic avec le nécessaire de premiers secours.

Le pôle sérénité garantira un espace sûr et bienveillant, avec des oreilles attentives si besoin !


Besoins en matériel

Besoin important en structures et abris type barnum / chapiteau pour l’accueil du village des luttes, des discussions et concerts .

Concernant le matériel nous sommes à la recherche de :

  • citerne d’eau, cuve d’eau    
  • jerricans
  • tables, bancs
  •  consommables de bricolage    
  • palettes europe ou pleines, bois ..    
  • sciure, poubelles  
  • rallonges, multiprises, lumières
  • bâches    
  • peinture, feutres, panneaux pour la signalétique du site

Donner des coups de mains

Plusieurs jours de chantiers collectifs sont prévus en amont de l’événement.
Toute participation est la bienvenue 🙂 !
Si vous voulez rejoindre l’équipe de volontaires n’hésitez pas à remplir ce formulaire :
https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870

Affiche et flyers à diffuser/coller

A retrouver par ici : https://stopcarnet.fr/flyer-et-affiche-finale-pour-la-mobilisation-du-29-30-aout/


Nous venons de découvrir des appels d’offre en cours du Grand Port Maritime Nantes St-Nazaire qui correspondraient à la première phase des travaux au Carnet, annoncée dans les documents administratifs (prévus fin 2020).
Les menaces de destruction des zones humides se confirment, un marché concerne notamment des travaux de débroussaillage et terrassement sur l’estuaire de la Loire !
Ces travaux interviennent alors qu’aucune discussion avec des investisseurs n’a abouti pour le projet industriel du Carnet.

Nous comptons sur vous, les espèces protégées présentes sur le site comptent sur vous ! Nous avons besoin de votre soutien pour implanter la résistance sur le site fin Août et montrer notre détermination à ne plus voir ce genre de projet destructeur se réaliser !




Comme en 1997, lors d’un rassemblement majeur contre le projet de centrale nucléaire qui était prévu sur ce même site du Carnet, faisons de ce week-end un moment fort d’opposition contre leur monde mortifère !

https://stopcarnet.fr/archives-de-la-lutte-anti-nucleaire-du-carnet/



Voir aussi sur le blog du collectif Terres Communes qui a lancé la mobilisation contre ce projet en Décembre 2019 : http://terres-communes.zici.fr/opposition-au-projet-de-110-hectares-de-zone-industrielle-en-bord-de-loire/


Et ici un décorticage des activités mortifères du Grand Port Maritime Nantes Saint Nazaire qui porte le projet du Carnet avec le soutien de l’Etat, de la région, du département et de Nantes Métropole et la ville de Saint-Nazaire : https://stopcarnet.fr/le-site-du-carnet/

Nous ne voulons plus du monde d’avant ? Alors entrons concrètement en résistance là où nous pouvons changer les choses, et cela commence par stopper les projets destructeurs !

Nous sommes la Loire qui se défend !


N’hésitez pas à partager l’évènement facebook et y inviter vos ami-e-s :
https://www.facebook.com/events/295576304802943/


😀 Bravo à Extinction Rebellion Nantes pour cette super initiative de descente de la Loire à vélo jusqu’au Carnet le 29 Août ! 😘

Ensemble, rejoignons le week-end de résistance contre le projet du Carnet à Vélo ! 🏞️ 🚴‍♀️ 🚴‍♀️ 🚴‍♀️ 🚴‍♀️ 🚴‍♀️ 🚴‍♀️
Au départ de Nantes, nous descendrons la Loire avec l’itinéraire de la Loire à vélo, en faisant plusieurs étapes qui permettront de nous rejoindre en cours de route, et pour alerter les habitants sur les conséquences de ce projet destructeur :

📍 POINTS DE RENDEZ_VOUS
Rejoignez-nous sur les points de rendez-vous :
– 9h30-10h : Nantes Miroir d’eau
– 10h30 : Trentemoult – Parking du Port
– 10h50 : Bouguenais – Place de l’Egliste
– 11h20 : La Montagne – Place du Grand Pré (accès possible par Ter et Bac gratuit à Indre)
– 11h45 : Le Pellerin – Quai du Bac (accès possible par Ter et Bac gratuit à Couëron)
– 13h : Arrivée au Carnet

(Les horaires sont approximatifs, nous partagerons notre progression sur le twitter et instagram : @xrNantes )

🚲 INFOS PRATIQUES
Le trajet fait environ 40km sur un itinéraire sécurisé pour vélo, il est essentiellement plat mais comporte quelques montées.


Retours sur la mobilisation du 17 juin contre la réintoxication du monde

Plus de 50 blocages, occupations, rassemblements et actions ont secoué la France, ce mercredi 17 juin 2020, suite à l’appel national pour agir contre la réintoxication du monde (https://17juin.noblogs.org/).

En Loire Atlantique, le GIGNV a sévit dès le matin, en perturbant un vol Nantes – Paris, « emblème du monde qu’on ne veut plus revoir« .

Dans l’après-midi, entre 200 et 300 personnes ont participé aux deux rassemblements de la journée : remise du prix pinocchio à Yara, leader mondial des engrais de synthèse azotés, et grand pique nique festif à la découverte du site naturel du Carnet, menacé par un projet d’aménagement du Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire.

De Yara au Carnet, la résistance était donc fertile contre le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire et son monde !

Intervention du Collectif Stop Carnet devant le site de production de Yara ce 17 juin dans l’après midi :

Ce monde, leur monde, c’est la violence à l’état de nature.
La répression s’abat sans frontière et va même jusqu’à toucher le monde paysan qui ose s’affranchir de l’agro-industrie.
Cette semaine, 3 membres du collectif Terres Communes étaient placés en garde à vue, et la création de la cellule demeter n’y est probablement pas pour rien.
Des Gilets Jaunes aux ZADs, des précaires aux personnes racisées, des paysans qui libèrent les terres aux personnes sans papiers, nous sommes tous victimes de l’autoritarisme des gouvernements et des grandes firmes. Ils nous matraquent, nous mutilent, nous emprisonnent, nous asphyxient, nous empoisonnent, nous surveillent, nous contrôlent, nous exploitent, nous endettent. Ils nous détruisent et détruisent notre environnement sans aucun complexe.

Dans ce monde d’aujourd’hui on fait face à une extinction massive des espèces et de la biodiversité, pour rappel 30% oiseaux des campagnes ont disparu en 15 ans, on fait face au dérèglement climatique, aux inégalités..
Ce modèle de société insoutenable a fait de la gestion des crises, une spécialité.
Nous, le peuple, nous voilà pris en otage par l’insécurité sociale et alimentaire partout dans le monde.

Il est temps de nous libérer et d’agir !

Il y a urgence à défendre le Carnet.
Le Carnet, c’est 395ha de zone naturelle et sauvage.
Le Carnet c’est l’un des derniers corridors migratoires protégé des nuisances de l’activité humaine sur l’estuaire de la Loire.
Le Carnet, c’est 63% de zones humides précieuses, qui participent à la fertilisation des sols, atténuent les crues et protègent les littoraux, abritant des trésors de biodiversité.
Le Carnet, c’est pas moins de 116 espèces protégées.
Le Carnet, c’est une lutte acharnée du peuple contre un projet de centrale nucléaire.
C’est l’une des victoires écologiques les plus importantes de ces 30 dernières années !

Il y a urgence à stopper le projet destructeur du Grand Port Maritime qui veut bétonner 110ha de zone naturelle pour un projet industriel, dédié aux énergies « pseudo » vertes.
Les acteurs du territoire et élus qui soutiennent ce projet dévastateur agissent d’ailleurs, comme des criminels, au même titre que les industries polluantes et les politiques qui exploitent et pillent le monde.
Ce projet au Carnet, c’est un affront à la mémoire du Carnet et de la lutte historique pour le protéger !
C’est totalement irresponsable quand on a l’avenir des générations futures entre les mains, que de soutenir ce projet mortifère !

Il y a urgence à stopper le Grand Port Maritime qui projette de bétonner une zone naturelle au nom de la « transition écologique » !
Les objectifs de croissance à tous prix se font au détriment de l’estuaire ; l’attractivité des territoires a un prix !

Le Grand Port Maritime intoxique l’estuaire de la Loire.
Le Grand Port Maritime installe des industries polluantes sur nos territoires.
Le Grand Port Maritime accueille des importations de soja en provenance de la déforestation de l’Amazonie.
Le Grand Port Maritime est partenaire des pires entreprises qui répandent le chaos climatique et social partout dans le monde.
La Terre et le Peuple saignent et nous accueillons son sang à bras ouverts, ici, aux portes de l’Atlantique.

Est ce que c’est ça notre « monde d’après » ?

Le Carnet fait partie des 12 sites livrés « clefs en mains » par Macron aux industriels, emblème d’une France « Territoire d’industries ». Mais à quel prix ?
C’est à ce jour le plus grand projet de bétonisation du 44, et le plus impactant en terme de biodiversité.

Est ce que c’est ça notre « monde d’après » ?
Macron qui parade sur la destruction de 116 espèces protégées ?? !
Alors qu’en plus, nos territoires sont peuplés de friches industrielles vides ?!

Non, c’est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir !
C’est pourtant ce qu’il va arriver ici si nous ne le stoppons pas.

Il y a urgence à défendre le Carnet.
C’est cet automne que la destruction des espèces et habitats naturels doit intervenir et nous devons les empêcher !
Alors qu’on fait face à une pandémie mondiale qui nous a largement montré les limites du développement à outrance, de la destruction de la biodiversité et des habitats naturels, le Grand Port Maritime condamne à mort l’estuaire de la Loire.

Le Carnet a besoin de nous.
Le bruant des roseaux, les passereaux, les migrateurs,
les hérons, les rapaces, les fleurs,
les insectes, les grenouilles, les rongeurs..
C’est tout ce monde sauvage qui a besoin de nous au Carnet pour le défendre alors qu’on a désespérément besoin de lui pour survivre.

Nous ne nous battons pas pour le Carnet, nous sommes le Carnet qui se défend ! « 

La revue de presse de la journée :

Le Courrier du Pays de Retz
L’écho de la presqu’île
Reporterre et Reporterre
France 3 Loire Atlantique
Ouest France et Ouest France
Libération
Kaizen Magazine
Actu-Environnement

« Nous ne sommes rien sur Terre, si nous ne sommes pas d’abord l’esclave d’une cause, celle des peuples et celle de la justice et de la liberté »
Frantz Fanon