Études naturalistes au Carnet : restons vigilant.e.s !

Le projet industriel du Carnet relancé par le Grand Port Maritime ?!

Des relevés naturalistes préalables à une reprise des travaux en cours au Carnet ! Appel à rejoindre la lutte et à rester vigilant-e-s pour la suite !

Il y a quelques jours, des copaines ont croisé des naturalistes officiant pour un bureau d’étude sur le site naturel du Carnet.

Des camions de gendarmes mobiles ont également été repérés à plusieurs reprises ces dernières semaines au Carnet, sans doute afin d’accompagner le bureau d’études…

Ces relevés naturalistes sont une esbrouffe de la part du Grand Port Maritime !

Les relevés afficheront surement davantage d’espèces menacées, mais cela empêchera-t-il le GPM d’effectuer les travaux immédiatement les relevés naturalistes effectués ?

En aucune façon et voici pourquoi :

  •     L’avis défavorable rendu par le conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) le 30 Octobre 2020 est un avis purement consultatif que le Grand Port Maritime aurait très bien refusé d’entendre sans poursuite légale possible ou intervention des autorités.
  • Le Grand Port Maritime a choisi de prendre en compte l’avis du CSRPN via une annonce de la suspension du projet le 3 Novembre 2020, choisissant ainsi un merveilleux prétexte pour se tirer du bourbier dans lequel il s’était mis médiatiquement et sur le terrain. En effet, l’implantation de la ZAD du Carnet ainsi que les avis de plus en plus défavorables de la population et de partis politiques vis à vis du projet industriel du Carnet ont probablement obligé le Grand Port à vouloir greenwasher et redorer le projet…
  • Ces relevés naturalistes ne sont là que pour améliorer le plan de gestion du site du Carnet et les mesures compensatoires, elles-mêmes des escroqueries telles que le montrent les nombreuses études sur l’échec des mesures compensatoires

Ces relevés naturalistes, même si il permettent de relever plus d’espèces, justifieront davantage le Grand Port dans le volet pseudo écologique du projet en permettant malgré tout la destruction de ces mêmes espèces protégées ! Un beau tour de passe-passe !

On peut d’ailleurs s’interroger sur les convictions naturalistes et écologistes du bureau d’études relevant les espèces et chargé d’améliorer les pseudo-mesures de compensation servant à justifier le carnage des 110ha du projet…

Quoi qu’il en soit, le démarrage des relevés naturalistes sur la zone du Carnet confirme la volonté du Grand Port Maritime de relancer le projet industriel du Carnet d’ici peu !

Ainsi que la nécessité de notre côté de relancer la lutte contre le carnage prévu en bord de Loire !

D’ores et déjà, votre soutien et votre participation active à la lutte va être cruciale, que ce soit en :

    – organisant des soirées-discussions sur le projet du Carnet et la protection de l’Estuaire de la Loire ou des soirées Tuper-Loire

    – participant à des tractages dans vos communes et quartiers

    – des soirées de soutien à la lutte

    – en rejoignant la lutte

    – à vous tenir prêt-e-s dans les mois à venir résister sur le terrain / soutenir la résistance sur le terrain si les travaux sont relancés 

Voici notre dernier tract à diffuser autour de vous !

    Les copaines de l’ex-zad du Carnet ont également besoin de votre soutien pour finir de construire la maison de la résistance sur un lieu proche du site du Carnet !

La maison de la résistance qui vise à se retrouver, à s’informer sur les enjeux liés au Carnet et à s’organiser dans l’estuaire de la Loire.

    N’hésitez pas à les contacter à : horsdlaloire @ riseup.net

    Ne les laissons pas relancer le carnage du Carnet, rejoignez la résistance au projet !

    Et diffusez l’info autour de vous !

    Nous sommes la Loire qui se défend ! Nous sommes toutes et tous des enfants du Carnet !

Pour rappel, le projet industriel du Carnet c’est quoi ?

– Un projet industriel de 110ha en rive immédiate de la Loire sur une zone submersible !

– La destruction de 51ha de zones humides et d’au minimum 116 espèces protégées !

– L’arasement total des 110ha pour y déposer 550 000m3 de remblais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s