Omissions, mensonges et ouin-ouin : stop au déni démocratique sur le projet du Carnet !

Quelques nouvelles de la lutte du Carnet qui s’est intensifiée depuis un mois :

👉 Le préfet s’est prononcé pour la première fois depuis 6 mois dans les médias pour déclarer que l’Etat pouvait désormais intervenir à tout moment pour expulser la ZAD. Le préfet a relayé des mensonges afin de poursuivre la stigmatisation des habitant.e.s de la ZAD (le bus scolaire n’a jamais été bloqué !).

Le préfet n’a évidemment pas évoqué les irrégularités du projet de zone industrielle du Carnet et le recours contentieux effectué contre la préfecture pour illégalité des travaux déjà réalisés et illégalité du projet.

👉 Avez-vous déjà vu des élus condamner l’illégalité d’une occupation (qui empêche un projet écocidaire illégal) en faisant une action illégale ? 😂

Les élus locaux (maires des communes environnantes, sénateur.rice et député.e) ont manifesté devant la préfecture pour faire expulser la ZAD au plus vite.

Oups !

Nous sommes en pleine crise sanitaire, économique, sociale et écologique mais les élus n’ont rien d’autres à faire que d’aller faire ouin-ouin devant la préfecture. La honte ! Visiblement, les élus ne manquent pas d’énergie pour condamner la ZAD mais en manquent cruellement lorsqu’il s’agit de sensibiliser les citoyen.ne.s aux conséquences du projet…

Rappelons que contrairement à leur manifestation symbolique d’un entre-soi méprisant, notre mobilisation a rassemblé 1500 personnes fin août !

👉 Un bref rappel des faits.

Le projet du Carnet c’est :

  • 110 ha de zone naturelle artificialisée dont 51 ha de zone humide,
  • un projet en zone submersible,
  • un remblaiement de 550 000 m3 dont la moitié issue du dragage de la Loire (comme si la Loire était un objet dont on pouvait disposer à notre guise),
  • 116 espèces protégées
  • 550 poids lourds par jour autour de la zone
  • de multiples dérogations au droit environnemental
  • un projet qui n’a attiré aucun investisseur en 10 ans.

Si vous ne voulez pas de 550 poids lourds par jour devant chez vous, vous êtes contre le projet du Carnet. On ne fait pas ailleurs ce qu’on ne veut pas devant chez soi.

Si vous êtes sensibilisé.e à l’écologie, vous êtes contre le projet du Carnet.

Si la crise sanitaire, sociale et économique vous touche, vous êtes contre le projet du Carnet. L’artificialisation des sols accentue les zoonoses et donc les pandémies.

Et si vous êtes contre le projet du Carnet, faites-le savoir autour de vous et apportez votre soutien à la ZAD qui en a besoin plus que jamais ! ❤️

Prochaine mobilisation le 6 mars : CARNA’ZAD à Paimboeuf !

📅 Participez au CARNA’ZAD, mobilisation festive printanière samedi 6 mars en soutien à la ZAD ! 🌈🌼

Ça va swinguer, ça va chanter, ça va guincher contre la grisaille du béton ! 🎶🎉

Non au projet du Carnet.

Non à l’expulsion de la ZAD.

Non à la stigmatisation de la ZAD sans n’y avoir jamais mis un pied ou sans avoir pris le temps d’échanger avec les habitant.e.s.

Non aux élus qui ne défendent que leurs intérêts privés et n’informent pas leurs administré.e.s des projets destructeurs.

✊ Avec vous, tous ensemble, nous sommes la Loire qui se défend ! ✊❤️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s