ZAD du Carnet : STOP aux mensonges !

Ces derniers jours, la lutte du Carnet a fait les gros titres des journaux. Stigmatisation, manipulation, discrédit, calomnies, mensonges outranciers, propos spécieux : rien n’aura été épargné aux habitant.e.s de la Zad du Carnet.

Il s’agit sans aucun doute d’une manœuvre orchestrée pour discréditer notre combat écologique et politique contre le projet de zone industrielle au Carnet.

🛑 Nous dénonçons les mensonges et appelons les élu.e.s et le Grand Port à cesser ce jeu de dupe indigne de leurs fonctions.

🛑 Nous appelons également les journalistes à ne pas colporter des propos mensongers et à vérifier les faits. Nombre de documents officiels prouvant la duplicité du Grand Port et des élu.e.s sont à leur disposition !

👉 JETS DE PIERRE ET BARRE DE FER

L’huissier de justice venu indiquer l’expulsion de la ZAD n’a pas été accueilli par des jets de pierre et des barres de fer. Il s’agit d’une manoeuvre mensongère destinée à justifier l’expulsion de la ZAD. En revanche, nous n’avons entendu aucun.e élu.e s’indigner de la tentative d’homicide volontaire réalisée par une milice sur le parking de la ZAD et des violences réalisées à la barre de fer sur 2 habitant.e.s de la ZAD. La violence est invoquée de manière mensongère et disproportionnée lorsque cela les arrange.

👉 BLOCAGE DE LA DÉPARTEMENTALE

Le soi-disant blocage de la route départementale D177 par la ZAD est également mensonger : la portion de route occupée est un cul de sac qui mène au portail installé par le Grand Port Maritime pour empêcher l’accès au site du Carnet (site qui devrait appartenir juridiquement au domaine public puisqu’il s’agit d’un bras de la Loire, remblayé illégalement par les autorités dans les années 70).

Aucune circulation n’est empêchée autour de la ZAD, à part par les autorités qui verbalisent pour stationnement dans les environs et qui fouillent les véhiculent et contrôlent les identités de manière infondée et arbitraire.

👉 PORT À SEC

Le directeur du port-à-sec accuse la ZAD d’un manque à gagner et souhaite plusieurs millions d’euros de dédommagements financiers, accusant une perte de 50 % de son chiffre d’affaires, oubliant que la crise sanitaire et économique dure depuis 1 an et bien avant que la ZAD ne s’installe…

👉 ENTREPRISES AU CARNET

Les élus locaux aiment mentionner que la ZAD empêche les entreprises de se positionner sur le projet. Le projet de zone industrielle au Carnet est pourtant une coquille vide qui ne trouve pas d’entreprises candidates depuis plus de 10 ans ! Les élus et le Grand Port le savent pertinemment.

Les mensonges et la stigmatisation de la ZAD servent à occulter les faits écologiques et sociaux profondément nuisibles du projet du Carnet, sur lesquels nous n’entendons pas les élus.

✊ Plus que jamais, nous sommes la Loire qui se défend ! ✊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s