La Loire en Danger : Le Carnet, un site naturel à protéger !

L’Estuaire de la Loire est à nouveau menacé d’un projet de bétonisation de 110ha sur ses rives, sur le site du Carnet près de Paimboeuf (44)… à l’heure où de nombreuses études scientifiques et rapports nous indiquent pourtant la nécessité de redonner de l’espace aux fleuves !

Bruant des roseaux, une des 116 espèces protégées du Site du Carnet, dessiné par Alessandro Pignocchi

Le Carnet se situe sur la rive sud de l’estuaire de la Loire, sur les communes de Frossay et Saint-Viaud.
Il s’agit d’une ancienne île de la Loire autrefois séparé par le bras du Migron, aujourd’hui en partie comblée par des remblaiements des années 60 jusqu’aux années 90.

Le site du projet industriel du Carnet avait déjà été en partie submergée lors de la tempête Xynthia et les récentes modélisations d’élévations du niveau de la mer prévoient déjà des risques majeurs de submersion du futur site industriel dès…2030 !

Source : https://geo.data.gouv.fr/fr/datasets/554d3d2ec63884570eec37625132ba28429e8b14

L’estuaire de la Loire : sa biodiversité, ses richesses

L’estuaire de la Loire, c’est 40 000 ha de zones humides interconnectées ..

Le Carnet, c’est 395 hectares de zone naturelle en bord sud de Loire, d’une beauté émouvante

Le Carnet, c’est aussi 63% de zones humides précieuses     

Les zones humides participent à la dynamique des sédiments et la fertilisation des sols.
Elles atténuent les crues et protègent les littoraux.

Extrait de l’étude d’impact Artelia pour le projet industriel du Carnet :
« Sur ce site original, l’agencement des zones humides et des milieux secs sableux-meubles en mosaïque permet le développement d’une richesse et un fonctionnement atypique à l’échelle de l’estuaire de la Loire.« 

Le Carnet, c’est un site dont les habitats fragiles abritent pas moins de 116 espèces protégées

.. et même un habitat d’intérêt communautaire classé Natura 2000  !  

Extrait de l’étude d’impact Artelia :
« Pour la flore et les habitats, sur 44 habitats élémentaires décrits, 9 relèvent de la Directive «Habitats » dont un habitat d’intérêt communautaire prioritaire. Les enjeux floristiques identifiés sont élevés du fait d’un nombre important de taxons remarquables (63 taxons) avec pour certains une forte valeur patrimoniale pour le département et/ou la région et de par la présence de stations de quatre plantes protégées.

Les enjeux faunistiques identifiés sont également élevés. Le site du Carnet présente de grands intérêts batracho-herpétologiques et ornithologiques (du Petit Carnet jusqu’à la Percée), en particulier pour les amphibiens en période de reproduction.« 

Le Bruant des roseaux est présent au Carnet


Le Bruant des roseaux, passereau européen, est comme son nom l’indique un oiseau des roselières mais il fréquente également les broussailles de zones humides et les jonchaies hautes.






Le Bruant des roseaux est assez facile à reconnaître en période nuptiale car il se perche sur le haut des roseaux ou des buissons pour chanter.


C’est d’ailleurs un chanteur assidu !


Comme vous le témoigne cette œuvre d’Alessandro Pignocchi !

Le Carnet c’est d’ailleurs l’un des derniers corridors migratoires sur l’estuaire de la Loire

De nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs viennent trouver refuge au Carnet.

C’est l’un des derniers espaces naturels préservés des nuisances de l’activité humaine et industrielle, sur l’estuaire de la Loire.

C’est un site de repos et d’alimentation pour bon nombre de migrateurs !

Le Phragmite Aquatique, passereau européen menacé d’extinction, fréquente le Carnet !


Le Phragmite aquatique est le passereau le plus menacé d’extinction en Europe continentale.

Ses effectifs ont chuté de 80% à 90% durant le XXème siècle.

Le Carnet, c’est aussi une lutte populaire historique contre un projet de centrale nucléaire (abandonné en 1997)







C’est l’une des plus grandes victoires écologiques de ces 30 dernières années !

Aujourd’hui, le Carnet est menacé par un projet d’aménagement du Grand Port Maritime

Le Carnet a de nouveau besoin de nous pour le préserver !

Son bruant de roseaux, ses passereaux migrateurs,
ses hérons, ses rapaces, ses fleurs,
ses insectes, ses amphibiens, ses rongeurs…

C’est tout ce monde sauvage qui a besoin de nous au Carnet pour le défendre alors qu’on désespérément besoin de lui pour survivre !

Nous sommes la Loire qui se défend !

Implantons la résistance contre le Carnage au Carnet !

https://stopcarnet.fr/carnage-au-carnet-en-bord-de-loire-44-implantons-la-resistance-les-29-et-30-aout-prochains/

Une réflexion au sujet de « La Loire en Danger : Le Carnet, un site naturel à protéger ! »

  1. Ping : Balade découverte du site menacé du Carnet et soirée observation des étoiles en bord de Loire dimanche 9 Août | La Loire en Danger : Stoppons le carnage prévu au Carnet !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s