Retours sur la mobilisation du 17 juin contre la réintoxication du monde

Plus de 50 blocages, occupations, rassemblements et actions ont secoué la France, ce mercredi 17 juin 2020, suite à l’appel national pour agir contre la réintoxication du monde (https://17juin.noblogs.org/).

En Loire Atlantique, le GIGNV a sévit dès le matin, en perturbant un vol Nantes – Paris, « emblème du monde qu’on ne veut plus revoir« .

Dans l’après-midi, entre 200 et 300 personnes ont participé aux deux rassemblements de la journée : remise du prix pinocchio à Yara, leader mondial des engrais de synthèse azotés, et grand pique nique festif à la découverte du site naturel du Carnet, menacé par un projet d’aménagement du Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire.

De Yara au Carnet, la résistance était donc fertile contre le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire et son monde !

Intervention du Collectif Stop Carnet devant le site de production de Yara ce 17 juin dans l’après midi :

Ce monde, leur monde, c’est la violence à l’état de nature.
La répression s’abat sans frontière et va même jusqu’à toucher le monde paysan qui ose s’affranchir de l’agro-industrie.
Cette semaine, 3 membres du collectif Terres Communes étaient placés en garde à vue, et la création de la cellule demeter n’y est probablement pas pour rien.
Des Gilets Jaunes aux ZADs, des précaires aux personnes racisées, des paysans qui libèrent les terres aux personnes sans papiers, nous sommes tous victimes de l’autoritarisme des gouvernements et des grandes firmes. Ils nous matraquent, nous mutilent, nous emprisonnent, nous asphyxient, nous empoisonnent, nous surveillent, nous contrôlent, nous exploitent, nous endettent. Ils nous détruisent et détruisent notre environnement sans aucun complexe.

Dans ce monde d’aujourd’hui on fait face à une extinction massive des espèces et de la biodiversité, pour rappel 30% oiseaux des campagnes ont disparu en 15 ans, on fait face au dérèglement climatique, aux inégalités..
Ce modèle de société insoutenable a fait de la gestion des crises, une spécialité.
Nous, le peuple, nous voilà pris en otage par l’insécurité sociale et alimentaire partout dans le monde.

Il est temps de nous libérer et d’agir !

Il y a urgence à défendre le Carnet.
Le Carnet, c’est 395ha de zone naturelle et sauvage.
Le Carnet c’est l’un des derniers corridors migratoires protégé des nuisances de l’activité humaine sur l’estuaire de la Loire.
Le Carnet, c’est 63% de zones humides précieuses, qui participent à la fertilisation des sols, atténuent les crues et protègent les littoraux, abritant des trésors de biodiversité.
Le Carnet, c’est pas moins de 116 espèces protégées.
Le Carnet, c’est une lutte acharnée du peuple contre un projet de centrale nucléaire.
C’est l’une des victoires écologiques les plus importantes de ces 30 dernières années !

Il y a urgence à stopper le projet destructeur du Grand Port Maritime qui veut bétonner 110ha de zone naturelle pour un projet industriel, dédié aux énergies « pseudo » vertes.
Les acteurs du territoire et élus qui soutiennent ce projet dévastateur agissent d’ailleurs, comme des criminels, au même titre que les industries polluantes et les politiques qui exploitent et pillent le monde.
Ce projet au Carnet, c’est un affront à la mémoire du Carnet et de la lutte historique pour le protéger !
C’est totalement irresponsable quand on a l’avenir des générations futures entre les mains, que de soutenir ce projet mortifère !

Il y a urgence à stopper le Grand Port Maritime qui projette de bétonner une zone naturelle au nom de la « transition écologique » !
Les objectifs de croissance à tous prix se font au détriment de l’estuaire ; l’attractivité des territoires a un prix !

Le Grand Port Maritime intoxique l’estuaire de la Loire.
Le Grand Port Maritime installe des industries polluantes sur nos territoires.
Le Grand Port Maritime accueille des importations de soja en provenance de la déforestation de l’Amazonie.
Le Grand Port Maritime est partenaire des pires entreprises qui répandent le chaos climatique et social partout dans le monde.
La Terre et le Peuple saignent et nous accueillons son sang à bras ouverts, ici, aux portes de l’Atlantique.

Est ce que c’est ça notre « monde d’après » ?

Le Carnet fait partie des 12 sites livrés « clefs en mains » par Macron aux industriels, emblème d’une France « Territoire d’industries ». Mais à quel prix ?
C’est à ce jour le plus grand projet de bétonisation du 44, et le plus impactant en terme de biodiversité.

Est ce que c’est ça notre « monde d’après » ?
Macron qui parade sur la destruction de 116 espèces protégées ?? !
Alors qu’en plus, nos territoires sont peuplés de friches industrielles vides ?!

Non, c’est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir !
C’est pourtant ce qu’il va arriver ici si nous ne le stoppons pas.

Il y a urgence à défendre le Carnet.
C’est cet automne que la destruction des espèces et habitats naturels doit intervenir et nous devons les empêcher !
Alors qu’on fait face à une pandémie mondiale qui nous a largement montré les limites du développement à outrance, de la destruction de la biodiversité et des habitats naturels, le Grand Port Maritime condamne à mort l’estuaire de la Loire.

Le Carnet a besoin de nous.
Le bruant des roseaux, les passereaux, les migrateurs,
les hérons, les rapaces, les fleurs,
les insectes, les grenouilles, les rongeurs..
C’est tout ce monde sauvage qui a besoin de nous au Carnet pour le défendre alors qu’on a désespérément besoin de lui pour survivre.

Nous ne nous battons pas pour le Carnet, nous sommes le Carnet qui se défend ! « 

La revue de presse de la journée :

Le Courrier du Pays de Retz
L’écho de la presqu’île
Reporterre et Reporterre
France 3 Loire Atlantique
Ouest France et Ouest France
Libération
Kaizen Magazine
Actu-Environnement

« Nous ne sommes rien sur Terre, si nous ne sommes pas d’abord l’esclave d’une cause, celle des peuples et celle de la justice et de la liberté »
Frantz Fanon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s